Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 07:59

Quel est votre livre de chevet ? Voilà une question qu'on a tous un jour entendue. Mais qu'entend-t-on au juste par "livre de chevet" ? Est-ce un livre bouleversant dont le souvenir traverse les années, ou le dernier livre de tel ou tel auteur qui vient de sortir en librairie ?

 

Dominique Dyens, dont le dernier roman, Intuitions, est sorti le 31 mars aux éditions Héloïse d'Ormesson, inaugure cette nouvelle rubrique.

 

© David Ignaszewski / Koboy.

 

"Je n’ai pas de livre de chevet si on l’entend au sens d’un livre préféré ou que je relirais souvent. Par contre ma table de nuit est encombrée de livres… Il y a deux piles distinctes, c’est très organisé. Il y a évidemment le livre en cours de lecture, en l’occurrence, je viens de commencer La splendeur des Charteris de Stéphanie des Horts.

Il y a les livres en attente qui me donnent déjà l’eau à la bouche…Beaucoup d’anglo-saxons se bousculent sur ma table comme Maggie O’Farrel dont j’ai absolument adoré tous les romans précédents. Patrick Gale. Et puis pour les thrillers Harlan Coben et Johan Theorin, un auteur suédois que je viens de découvrir.

Il y a aussi les livres qui ne sont pas sortis récemment, des livres que j’aimerais lire ou relire. Parmi eux, en ce moment, une vieille édition des Sœurs Rondoli de Maupassant, Belle de jour de Kessel que je n’ai jamais lu et dont j’avais aimé le film lorsque j’étais plus jeune... Le deuxième tome du tour du malheur de Kessel également, parce que j’avais été éblouie par le tome 1, La fontaine Médicis.

En fait, il y a des strates dans mes lectures. L’urgent et l’intemporel. Tellement intemporels que ces livres-là peuvent rester un an sur ma table de nuit sans que je les ouvre, mais cela me rassure de les avoir à portée de mains.

Parfois, je change. Je renouvelle. Il y a un va et vient dans la pile en attente. C’est étrange, parce qu’au fil des années mon comportement et mes habitudes se sont modifiées.

Avant il n’y avait qu’un livre. Le livre en cours. Point. Maintenant il y en a plusieurs.  Je ne sais pas ce que ça veut dire. Est-ce que je lis plus lentement ? Parfois aussi, cela m’angoisse.

Ma pile diminue plus ou moins vite. Quand un des mes romans en cours est déjà très avancé en écriture, je lis plus lentement. Voire pas du tout…

Ah oui et j’ai également en ce moment un premier roman, Plus sombre que l’ombre de tes ailes que l’auteur, Sébastien Acker, m’a gentiment offert à un salon du livre. J’ai toujours beaucoup de tendresse pour les auteurs qui viennent de publier leurs premiers romans. C’est un moment précieux qui place l’auteur dans un état à la fois de fierté et de fragilité. Ils ont un peu le même regard, la même sensibilité à fleur de peau que des parents qui viennent d’avoir leur premier enfant….

A propos d’enfant, j’ai également des mots de chevet qui sont les mots d’amour de ma plus jeune fille …"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mademoiselle 17/04/2011 11:00


Merci ! Rendez-vous la semaine prochaine avec une autre "Dominique"...


george 17/04/2011 09:48


j'aime beaucoup cette nouvelle rubrique ! merci de nous faire partager ces réflexions d'auteurs qui sont aussi de grands lecteurs !


My little discoveries 16/04/2011 15:20


Très bonne idée que cette rubrique, bravo! ;o)