Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 10:00

Lors de la dernière réunion du club de lecture, il y a deux semaines, nous avons parlé des livres de Françoise Sagan. Vaste sujet. Certaines avaient lu Des bleus à l'âme, d'autres Aimez-vous Brahms ?...  

 

Pour ma part, du "charmant petit monstre", comme l'appelait François Mauriac, je connaissais seulement Bonjour tristesse. Un roman qui, malgré son style, ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable.

 

Il y a quelques mois, je décidais néanmoins d'aller outre ma première impression en participant au "challenge Françoise Sagan" organisé par Delphine et George

 

Pour la réunion du club de lecture, j'ai choisi La petite robe noire et autres textes (parmi lesquels De très bons livres, Au cinéma et Lettre de Suisse), un recueil d'articles publiés dans la presse magazine.

 

Et c'est ainsi que derrière un style pas du tout journalistique, j'ai découvert des gourmandises littéraires à déguster sans modération...

 

La petite robe noire, donc. Le titre à lui seul, minimaliste, implicite, m'a tout de suite plu. Sagan parle de la mode, dresse le portrait d'Yves Saint-Laurent, relate la rencontre entre Peggy Roche et Helmut Newton, etc. 

  

Les textes se succèdent jusqu'à De très bons livres et cette "Lettre à Jean-Paul Sartre", publiée en 1980 dans L'égoïste.

 

"Dieu ou la littérature savent combien j'ai aimé ou admiré d'écrivains, notamment parmi les écrivains de France ou d'ailleurs. Depuis, j'en ai connu certains, j'ai suivi la carrière des autres aussi, et s'il en reste encore beaucoup que j'admire en tant qu'écrivains, vous êtes bien le seul que je continue d'admirer en tant qu'homme."

 

L'auteur de la Nausée, désormais aveugle, vit les derniers mois de sa vie. Après s'être fait lire la lettre, il demande à voir Sagan en tête à tête. La rencontre a lieu, quelques jours plus tard, à la Closerie des Lilas. "Nous formions, je crois, le plus curieux duo des lettres françaises." S'en suit une série de déjeuners hebdomadaires, empreintsde respect, d'amitié et d'émotion. La mort de Jean-Paul Sartre viendra y mettre un terme.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

@ les-voyages-de-gridelle : ce livre a beaucoup plu aux membres qui l'ont lu. Bonne lecture !


Répondre
L

j'ai justement acheté des bleus à l'âme la semaine dernière pour une de mes prochaines lectures...


Répondre
M

Oui ! Après ce que tu nous avais dit, j'ai couru lire cette lettre. C'est une belle histoire. Merci d'avoir attiré mon attention !


Répondre
D

Je vois que le récit de cette rencontre (que je connaissais pas) entre ces deux "monstres" t'a parlée aussi ! Quelle histoire...


Répondre