Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 11:04

couv-lien-de-sang[1]
Liens de sang
,  de Janine Teisson, retrace l’histoire de l’Algérie à travers trois générations
 de femmes.

 

Djeyhmouna, témoin de la colonisation du pays au XIXe siècle, est la première à parler. Elle n’est encore qu’une enfant lorsqu’elle assiste au massacre de sa mère, exécutée par les colons français. Mariée de force à un vieillard, Djeyhmouna ne cède à aucune de ses avances. Pour elle, pas question de coucher avec cet homme. Jamais. A la mort de celui-ci, enfin libre mais de nouveau en danger, elle trouve refuge auprès du roumi, Ismaël, qui devivendra plus tard son mari.

 

Monique est l’arrière arrière petite fille de Djeyhmouna. Depuis son lit d’hôpital, elle se souvient de son Algérie, celle des années 50. Avant de mourir, elle libère des secrets devenus trop lourds pour elle. Jeune institutrice communiste, Monique a vécu la guerre de libération du côté des Algériens. Après avoir caché un combattant de l’ALN, elle est emprisonnée et perd le bébé qu’elle attendait. Le destin mettra, néanmoins, un enfant entre ses mains, celui d’une autre. Mais quelle autre ?

 

C’est la question que se pose Claudia, la troisième femme du roman, le nourrisson recueilli par Monique et élevé comme sa fille. Face à cette révélation, la jeune femme décide de partir pour l’Algérie. Nous sommes en 1990, le pays sombre dans la violence. 
 

Dans Liens de sang, les actes des français en Algérie apparaissent au fil des siècles, sans concessions. A lire ne serait-ce que pour savoir... à défaut de comprendre.

Mademoiselle

Ce livre a fait l'objet d'un partenariat avec Blog-o-Book, merci à eux et aux éditions du Chèvre feuille étoilée.

Photo DR

Partager cet article

Repost 0
Published by Mademoiselle - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires