Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 09:00

Immobilite-suspecte[1]
C’est l’été. La fin des vacances approche. Dans la piscine, Marion, fait quelques brasses. Elle est lasse. Son mari, ses enfants, son amant, à ses yeux, plus rien n’a de sens.

 

Il est midi. A quelques mètres de là, dans la maison de famille, Éric attend sa femme. Il meurt de faim. Les enfants, Sophie et Nicolas, commencent eux aussi à trouver le temps long. Une voiture s'avance dans le chemin de terre. C’est Virginie, la soeur jumelle de Marion qui, telle la mère nourricière qu'elle n'est pas, apporte de quoi se sustenter.

 

Dans cette famille, où faux-semblants et non-dits sont légion, tous sont au bord de l'implosion. Le repas est prêt. Il est temps de se mettre à table. Dans la piscine, étrangère au monde qui l'entoure, Marion s'abandonne.

 

Certaines vérités sont dites, d'autres restent tues. Et Marie-Pierre de Contenson, qui signe ici son premier roman, de rappeler que l'irrémédiable, souvent irréparable, n'est jamais insurmontable. Éric, Virginie, Nicolas et les autres composent tant bien que mal avec leur histoire. Au final, tous ont le mérite de ne plus se voiler la face.

 

Immobilités suspectes est un roman tout en finesse malgré quelques longueurs et la réapparition impromptue, presque inutile, de la disparue. 

 

Immobilités suspectes, Marie-Pierre de Contenson, éditions Carnets nord. En librairie le 13 mai.

 

Photo : DR

Partager cet article

Repost 0
Published by Mademoiselle - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires